Retour aux annonces

Vous trouverez ici tous les communiqués de l'association au sujet du Covid-19, du plus récent au plus ancien

1er janvier 2020

5 octobre 2020

Bonjour chers(ères) membres,

Comme la plupart d'entre vous le savez déjà, Québec a annoncé de nouvelles restrictions liées à la pandémie de coronavirus, une deuxième vague ayant commencé à déferler sur la province.
Le gouvernement Legault relève le niveau d'alerte partout sur le territoire. Plusieurs régions, dont le Grand Montréal, passent en zone rouge, mais les écoles restent ouvertes.
L'état d'alerte maximale est déclenché pour les 82 municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), la MRC de la Rivière-du-Nord, dans les Laurentides, Chaudière-Appalaches et la Capitale-Nationale, exception faite de Portneuf et de Charlevoix.

Nos secteurs d'activités demeurent ouverts, plus précisemment :

  • Les entreprises, commerces et boutiques pourront demeurer ouverts, tout comme les entreprises offrant des soins personnels et esthétiques ainsi que les organismes communautaires. Cela inclut les salles d'entraînement, les salons de coiffure, les centres commerciaux, les boutiques de vêtements, etc.;
  • Les services de santé en cabinet privé pourront poursuivre leurs activités, à condition que les soins prodigués nécessitent la présence d’une seule personne;
  • Dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), les résidences pour aînés (RPA) et les ressources intermédiaires (RI), les visites à des fins humanitaires et celles des proches aidants seront permises, une personne à la fois, pour un maximum de deux personnes par jour;
  • Il sera désormais interdit aux particuliers de recevoir des convives chez eux, à la maison comme au chalet. Des exceptions sont toutefois prévues pour les proches aidants; pour les personnes offrant du soutien ou un service à domicile; et pour la main-d'œuvre effectuant des travaux prévus. Cela signifie donc, par exemple, qu'une infirmière à domicile ou un plombier devant faire une réparation pourront continuer à faire leur travail. De plus, les personnes vivant seules pourront recevoir la visite d'une autre personne, mais celle-ci devra toujours être la même.


La pratique à son domicile et la pratique au domicile du client demeurent permises tant que les protocoles et mesure sanitaires sont bien appliqués.


En terminant, nous tenons à féliciter tous et chacun d'entre vous pour votre implication dans la mise en place et le respect des normes sanitaires depuis le début de la pandémie. Aucune éclosion n'a été répertoriée dans nos secteurs, ce qui souligne la sécurité de l'ensemble de nos opérations.

Nous resterons à l'affût des développements afin de vous informer de tout changement.

Votre équipe de l'association

 

 

15 juillet 2020

Bonjour à vous tous chers.ères membres,

Port du masque obligatoire

Dès samedi, le port du couvre-visage sera obligatoire pour les personnes de 12 ans et plus dans tous les endroits publics fermés, comme les commerces, et ce, partout au Québec, a annoncé le premier ministre François Legault en point de presse lundi.

Pour l’instant, la responsabilité de faire appliquer le règlement reposera sur les propriétaires des commerces, qui devront à tout le moins en informer les clients.

Un établissement qui ne collabore pas se ferait d’abord servir un avertissement. Puis, il pourrait recevoir des amendes allant de 400$ à 6000$ en cas de récidives.

Dès le 1er août, les individus récalcitrants pourraient eux aussi recevoir des amendes.

Quels endroits sont visés par la mesure? 
Le port du masque/couvre-visage sera désormais obligatoire dans les lieux publics fermés.

Qu’est-ce qu’un « lieu public fermé » ? « C’est tous les endroits où, comme public, on va croiser des personnes et il y a des risques d’être à moins de deux mètres », a expliqué le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda.

Voici des exemples d’endroits visés par le port du masque/couvre-visage obligatoire

·         Un commerce de vente au détail ;    

·         Une entreprise de services (ex. : pharmacies) ;    

·         Un cabinet privé de professionnel ;    

·         Un lieu où sont offerts des services municipaux ou gouvernementaux ;    

·         Une entreprise de soins personnels (ex. : coiffeurs, soins esthétiques) ;    

·         Un centre commercial ;    

·         Un lieu de culte ;    

·         Un cinéma, une salle de spectacles, etc.    

·         Un gymnase ;    

·         Un lieu utilisé pour accueillir des événements, comme des congrès et des conférences ;    

·         Toutes les aires communes d’établissement, notamment ceux d’édifices à bureaux (ex. : halls d’entrée, ascenseurs et corridors) ;    

·         Les collèges d’enseignement et les universités, à l’exception des salles de classe ;    

·         Les transports collectifs.

 

FAQ

Q. Si mes rendez-vous de consultation sont espacés et qu'aucun client ne se croise à moins de deux mètres, est-ce que mon lieu de travail est considéré comme un endroit public fermé ?
R. 
Selon la définition, non cela n'est pas considéré comme un lieu public fermé.

Q. Est-ce que ma maison est considérée comme un lieu public fermé si j'y effectue mes consultations ?
R. 
Cela dépend de la gestion de vos rendez-vous. Ce sera considéré comme un lieu public fermé s'il y a un risque de ne pas respecter la distanciation physique de deux mètres entre les clients.

Q. Lorsque le soin est pratiqué au domicile du client, est-ce que le client doit porter un masque ?
R. 
Non il ne doit pas porter de masque car le domicile du client n'est pas considéré comme un lieu public fermé. Ne pas oublier cependant que le thérapeute doit, selon le protocole, porter un masque en tout temps.

Q. À quel moment le masque doit-il être porté par le client ?
R. 
Lors de l'arrivée, lors des déplacements dans le lieu et lors du départ. Le masque pourra être retiré par le client pendant le soin seulement.


Vacances estivales

Le temps des vacances approche à grands pas et nous désirons vous informer que votre association fera relâche du 27 juillet au 23 août 2020.
Veuillez prévoir votre commande de carnets, le cas échéant.

 

23 juin 2020

Bonjour à vous tous chers.ères membres,

Nous profitons de cette belle Fête nationale pour vous remercier du dévouement dont vous avez fait preuve depuis le début la crise et dont vous faites preuve chaque jour au quotidien pour offrir vos services aux Québécois.es.
Services que nous savons ici être essence-ciels.
Cette période nous a tous ébranlés. 
Pour notre part elle nous a également renforcés.
Renforcés dans notre désir d’être utiles pour vous, pour qu’ensemble, nous puissions montrer l’exemple des valeurs qui nous sont chères.
Nous vous souhaitons à tous une bonne Saint-Jean-Baptiste et un été rempli de soleil, de santé et de joie !

Voici les dernières mises à jour concernant la Covid-19

Prolongation de la PCU
Huit semaines additionnelles disponibles – prolongation de la PCU de 16 à 24 semaines pour les travailleurs :
• qui ont arrêté de travailler à cause de la COVID-19; ou
• qui sont admissibles aux prestations régulières ou aux prestations de maladie de l’assurance-emploi; ou
• qui ont épuisé leurs prestations régulières ou de pêcheur entre le 29 décembre 2019 et le 3 octobre 2020.
https://www.canada.ca/fr/services/prestations/ae/pcusc-application.html?&utm_campaign=gc-fin-fin-covid-19economicemergplan-2021-0004-9968772466&utm_medium=search&utm_source=google-ads-100157176065&utm_content=text-fr-433152654926&utm_term=pcu

Le Québec se déconfine: voici ce qui est ouvert ou fermé, permis ou interdit - 15 juin 2020
https://www.journaldemontreal.com/2020/06/15/en-direct-le-quebec-se-deconfine-voici-ce-qui-est-ouvert-ou-ferme-permis-ou-interdit?utm_source=All&utm_campaign=Consentement+Loi+C-28&utm_medium=email

Québec donne le feu vert à la réouverture des centres commerciaux dans le grand Montréal et la MRC de Joliette à compter du 19 juin 2020
La CNESST a élaboré un guide pour le secteur du commerce de détail et des centres commerciaux.

Heures et jours d'ouverture des établissements commerciaux - Ouverts ou fermés durant la fête nationale du Québec et la fête du Canada?
Les commerces de services (comme les salons de coiffure), les bureaux, les salles de spectacles et les entreprises manufacturières ne sont pas visés par la Loi et le Règlement. Ils peuvent donc ouvrir selon leurs horaires habituels. Malgré cette exception, les commerces de services qui n'ont pas l'autorisation d'exercer leurs activités en raison de la COVID-19 doivent demeurer fermés.
http://www.fil-information.gouv.qc.ca/Pages/Article.aspx?Page=1&idArticle=2806167465&utm_source=All&utm_campaign=Consentement+Loi+C-28&utm_medium=email

RAPPEL sur les modifications aux normes sanitaires - Massothérapie et soins thérapeutiques - 8 juin 2020
Dans la foulée de nouvelles recommandations parues sur le site de l'INSPQ, la CNESST mettra à jour le Guide de normes sanitaires en milieu de travail pour le secteur des soins personnels et de l’esthétique et en milieu de travail pour le secteur des soins thérapeutiques.
Par conséquent, le port d’un survêtement (blouse, sarrau) n’est plus obligatoire. S’il est porté, il doit être retiré et lavé à la fin de la journée de travail, comme pour les autres vêtements portés.
Nous vous invitons à surveiller le site Internet de la CNESST pour vous informer des mises à jour qui concernent votre secteur d'activité.
Le port du couvre-visage est proposé lorsque possible mais pas obligatoire pour les clients.
Voici le guide revisé pour les soins thérapeutiques
Voici le guide revisé pour la massothérapie

Écoles de formation
Nous avons eu la confirmation que les écoles de formation peuvent rouvrir depuis le 15 juin. Voici l’échange que nous avons eu avec le Ministère de l’économie et de l’innovation.

 

11 juin 2020

Bonjour à tous,

Certaines modifications ont été apportées aux guides de la santé publique.
Voici les points sur lesquels nous aimerions attirer votre attention :

• Il n’est plus obligatoire de porter une blouse ou sarrau.
• Il n’est plus obligatoire de changer de vêtements/survêtements entre chaque client.
• Le port du masque pour le client n’est plus obligatoire.

Voici les points textuels tel que décrits dans les guides de la santé publique :

·         Le port d’un survêtement (blouse, sarrau) n’est pas obligatoire. S’il est porté, il doit être retiré et lavé à la fin de la journée de travail, comme pour les autres vêtements portés.

·         Proposer au client de porter un couvre-visage lorsque possible.

Voici le lien vers le nouveau guide thérapeutique.
Pour les massothérapeutes, nous sommes en train de réviser le guide afin d’y inclure ces points. Vous le recevrez sous peu.

LA FORMATION EN DROITS ET OBLIGATIONS DU TRAVAIL
Bonne nouvelle, la formation est maintenant disponible en rediffusion !
Vous pourrez dès maintenant bénéficier de la conférence offerte par Me Karine Fournier en suivant ces étapes :

1. Se créer un compte sur la plateforme; https://soinspersonnels.uxpertise.ca/#/catalog/topCategory/394/subCategory/395
2. Le nouvel abonné recevra une confirmation d’ouverture de compte et d’inscription au webinaire.
3. Dans le courriel il sera écrit : Vous pouvez consulter cette activité en cliquant sur le lien suivant : Accéder à mon activité

OBJECTIFS :
• Répondre aux interrogations sur les rappels au travail, les mises à pied temporaires ou permanentes, les mesures à prendre si un cas de Covid-19 se confirme dans votre commerce
• scénarios d’employés qui refusent de travailler par crainte d’être contaminés.

CONTENU :
• Rappels au travail, mises à pied temporaires vs permanentes
• Comment s’y retrouver
• Obligations légales
• Force majeure
• Protocole à suivre si un cas Covid-19 est soupçonné ou confirmé dans votre entreprise
• «Checklist » des étapes à faire
• Doit-on fermer?
• Doit-on aviser les employés, les clients?
• Peut-on prendre la température des employés
• 10 scénarios qui peuvent se produire pendant que vous opérez
• Arbre décisionnel de 10 scénarios
• Employés qui refusent de travailler
• Mesures incitatives

À l’intérieur de tous ces sujets, Me Fournier fera la distinction entre le statut d’employé et de travailleur autonome.

 

3 juin 2020

Les salons de coiffure et autres services de soins esthétiques pourront rouvrir le 15 juin dans le grand Montréal et la MRC de Joliette

Outre les salons de coiffure, les salons de barbier, les centres d'esthétique, les services de manucures et pédicures, d'épilation, de tatouage et de perçage, de soins de la peau et de soins personnels à domicile sont touchés par cette réouverture.

Ce secteur inclut notre volet hygiène et soins des pieds/podologie de l'ANQ.

Si vous êtes podologue/hygiéniste en soins des pieds, nous vous invitons à vous inscrire à la formation gratuite hygiène et salubrité en instituts de beauté par Soins Personnels Québec.

Description :

·         La Covid-19

·         Transmission des infections

·         Hygiène des mains

·         Étiquette respiratoire

·         Distanciation physique

·         Équipement de protection individuelle : gants, masque, visière et lunettes

·         Désinfection des surfaces

·         Questions / réponses

L'objectif de cette formation est de diminuer les risques infectieux dans votre clinique pour votre santé et la santé de votre clientèle.


Plus spécifiquement:

·         Se familiariser avec la situation de la Covid-19 et la chaîne de transmission des infections

·         Comprendre l’hygiène des mains: Désinfection et lavage des mains

·         Définir le rôle des gants comme barrière de protection

·         Éclaircir le port du masque, visières, lunettes et gants

·         Adopter de bonnes techniques de travail pour la désinfection de votre environnement de travail.

Pour vous inscrire, 5 étapes :

1- 
https://soinspersonnels.uxpertise.ca/#/catalog/topCategory/394
2- Ouvrir un compte (et non me connecter)
3- Attendre le courriel de confirmation
4- Confirmer
5- Retourner sur la plateforme et s’inscrire à la formation désirée (M’inscrire en turquoise à droite)

 

 

29 mai 2020

LE RETOUR AUX ACTIVITÉS DÈS LE 1ER JUIN 2020

À partir du 1er juin, ces entreprises situées partout au Québec pourront reprendre leurs activités. Cette réouverture vise :
• les cliniques de soins buccodentaires et centres dentaires (tous les soins dentaires);
• les entreprises du secteur des soins thérapeutiques (cliniques de physiothérapie, d’ostéopathie, d’ergothérapie, de chiropratique, de massothérapie, de psychologie, d’optométrie, d’acuponcture, de naturopathie, d’homéopathie, d’orientation de carrière, de travail social, de thérapie conjugale et familiale, de sexologie, d’autres formes de thérapie, de nutrition, d’orthophonie et audiologie, de podiatries, d’autres formes de médecine douce ou alternative, etc.);
• les soins de toilettage pour animaux;

À partir du 1er juin, en dehors de la Communauté métropolitaine de Montréal et de la MRC de Joliette, ces entreprises situées au Québec pourront reprendre leurs activités :
• les entreprises du secteur des soins personnels et de l’esthétique (salon de coiffure, barbier, centre d’esthétique, espace manucure et pédicure, services d’épilation, soins de la peau, tatouage, perçage, etc.).


NOUVEAU ET IMPORTANT
COMMUNICATION TEXTUELLE DU GOUVERNEMENT
Après consultation de la direction de la santé publique, voici le positionnement :

Les services de soins de santé privés, de coiffure, d’esthétique, etc. peuvent être offerts de la résidence du travailleur (ex. coiffeur ou massothérapeute qui offre des services de son domicile, le client se déplace chez le travailleur) en respectant les mêmes recommandations que pour un cabinet ou un local commercial :
https://www.cnesst.gouv.qc.ca/salle-de-presse/covid-19/Pages/outils-soins-therapeutiques.aspx
https://www.inspq.qc.ca/publications/2999-soins-cabinet-prive-covid19
https://www.cnesst.gouv.qc.ca/salle-de-presse/covid-19/Pages/outils-soins-personnels-esthetique.aspx
https://www.inspq.qc.ca/publications/2997-soins-esthetiques-covid19

Les services de soins de santé privés, de coiffure, d’esthétique, etc. pourraient être offerts à la résidence du client (ex. coiffeur ou massothérapeute qui se déplace chez le client). Ces services ne sont pas interdits. Nous allons produire des recommandations pour ce type de situation dans les prochains jours.

 

 

27 mai 2020

Bonjour,

Nous avons préparé deux formulaires à faire signer par vos clients : un pour avant la rencontre et l'autre pour après.
Ces documents peuvent être remplis électroniquement, donc ne nécessitent aucun contact.
Vous n'êtes pas obligés de les utiliser, mais nous vous le recommandons fortement car ce sont des outils de protection.
Pour en faire l'usage, veuillez cliquer sur le lien désiré et télécharger le document.

AVANT LA RENCONTRE

APRÈS LA RENCONTRE

 

 

25 mai 2020

Voici les réponses aux questions fréquemment posées :

1) Peut-on masser dans un spa ? Il n’y a aucune contre-indication à ce sujet considérant que les mesures sanitaires y sont appliquées. Nuance : ce sont les services du spa - bain à remous, sauna etc. - qui ne sont pas autorisés à réouvrir.

2) Soins de thérapie corporatifs, autrement dit pour les thérapeutes se déplaçant en entreprises ? Aucune contre-indication, considérant que l'entreprise applique les mesures sanitaires en milieu de travail et que le thérapeute applique celles de son protocole.

3) Pratiquer à son domicile sans entrée indépendante ? Cela ne pose aucun problème dans la mesure où le thérapeute applique son protocole sanitaire.

4) À domicile du client ?  Ce contexte rend difficle le contrôle de l’environnement et par le fait même l’application du protocole. Cela dit, cette question reste à voir et présente des risques plus grands de transmission. Nous recommandons jusqu'à nouvel ordre de recevoir la clientèle à sont propre cabinet. Cependant, si un client ne peut pas se déplacer et demande d'être vu en urgence, nous laissons libre notre membre d'intervenir ou pas. Le cas échéant nous vous demandons de limiter vos activités à un seul client par jour.


5) Dans un édifice à bureau ? Aucune contre-indication, cependant les espaces d'aires communes doivent permettre la distanciation sociale. Nous vous suggérons notamment d'établir un circuit pour organiser les déplacements.


6) Les podologues et hygiènistes en soins de pieds peuvent-ils reprendre leurs activités le 1er juin  ? La réponse est oui pour les régions à l'extérieur de la communauté métropolitaine de Montréal (CMM) à l'exception du secteur de Joliette. Pour les praticiens de la communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et du secteur de Joliette, les activités pourront reprendre seulement à la réouverture du secteur de l'esthétique.


7) Dû à de nombreux problèmes techniques j'ai manqué la presque totalité de la conférence sur les Droits & obligations en droit du travail de l'avocate Me Karine Fournier?   L'événement sera repris, nous vous enverrons la date dès qu'elle sera fixée.  

8) Est-ce que la formation en hygiène et salubrité compte pour la formation continue ? Oui, pour 2h de formation. Vous pouvez transmettre vos attestations à info.naturo@videotron.ca 

9) Les écoles alternatives vont-elles pouvoir rouvrir ? Rien présentement n’empêche cela, dans la mesure où l'on applique le protocole approprié.

10) Quelle est la différence entre les masques ? Les masques artisanaux et réutilisables sont-ils autorisés ? Pour toutes questions concernant le matériel sanitaire, nous vous demandons de vous inscrire à la formation en hygiène, salubrité et asepsie offerte par Soins Personnel Québec. 
Pour vous inscrire, 5 étapes :

1- https://soinspersonnels.uxpertise.ca/#/catalog/topCategory/394
2- Ouvrir un compte (et non me connecter)
3- Attendre le courriel de confirmation
4- Confirmer
5- Retourner sur la plateforme et s’inscrire à la formation désirée (M’inscrire en turquoise à droite)

11) Lorsque l'on touche le corps, doit-ont avoir obligatoirement un survêtement, blouse ou sarrau ou un seul vêtement suffit (t-shirt, chandail etc.) ? Un seul vêtement suffit, par contre, vous devez prévoir à changer votre chandail et votre pantalon entre chaque client. La blouse et le sarrau ont la propriété de couvrir plus de surface ce qui permet d'éviter de changer le pantalon.

 

 

21 mai 2020

Bonjour,

Vous pouvez consulter maintenant le Guide pour le secteur thérapeutique, afin de vous préparer pour la réouverture. Ce protocole convient pour l'ensemble de nos thérapeutes.

Cependant, un guide plus spécifique pour la massothérapie suivra sous peu également. 

Ensuite, nous vous faisons parvenir le Guide des fournisseurs essentiels du Québec en ce qui concerne l'achat de masques, de visières, désinfectant, bref tout ce qui a trait aux mesures d'hygiène.

Nous continuerons à vous tenir informés de tout changement dans nos secteurs d'activités.
Merci de votre précieuse collaboration.

 

21 mai 2020

 

 

Bonne nouvelle !

Suite à l'annonce du gouvernement en date du 20 mai 2020, nous vous confirmons la réouverture de nos secteurs à partir du 1er juin 2020.

Protocoles de normes sanitaires

Des directives vous seront acheminées prochainement concernant les protocoles de normes sanitaires. Vous recevrez le document vous permettant de vous préparer adéquatement pour la réouverture sous peu.

Formation Hygiène & Salubrité

Nous vous rappelons que Soins personnels Québec a créé une formation sur l'Hygiène & Salubrité donnée par une microbiologiste qui sera disponible très bientôt, avec attestation de participation, pour vous informer adéquatement. Cette formation sera offerte gratuitement jusqu’à la fin juin. Après cette date, un frais de 6.00$ sera applicable.
Nous vous informerons dès qu’elle sera disponible.

 

 

Ces services reprendront partout au Québec à compter du 1er juin :

Psychothérapie

Ergothérapie

Naturopathie

Travail social

Thérapies conjugales

Ostéopathie

Homéopathie

Services de nutrition

Physiothérapie

Chiropratique

Sexologie

Autres formes de médecine douce

Massothérapie  (incluant la kinésithérapie et l'orthothérapie)

Acupuncture

Orientation de carrière

Podiatrie




Voici les services qui reprendront à compter du 1er juin partout au Québec, à l’exception des territoires de la Communauté métropolitaine de Montréal et de la MRC de Joliette* : 

- Centres d’esthétique  

- Manucures et pédicures  

- Soins de la peau  

- Soins personnels à domicile  

*La date de reprise de ces activités dans la CMM et dans la MRC de Joliette demeure à déterminer 

Voici ce qui ne fait pas encore partie de la réouverture : 

- Les centres de conditionnement physique  

- Les spas (Si des services de massothérapie ont cours dans le spa, ceux-ci pourront reprendre)

 

17 mai 2020

Bonjour à vous tous chers membres,

En cette période difficile, nous souhaitons vous communiquer un message  d’espoir.

Pour ce faire, nous pensons que beaucoup de questions doivent être mises de côté et prioritairement celles auxquelles nous n’avons aucune réponse et aucun contrôle…
Cependant, le moment venu, la vie nous donne toujours les réponses et les solutions à nos problème, qu’ils soient grands ou petits.

Lorsque que nous nous sentons bloqués et sans pouvoir cela démontre généralement que nos pensées, nos sentiments et nos actions sont orientés à côté de la cible.

Si les problèmes actuels restent sans issues, c’est qu’on nous suggère une réorientation. Une réorientation vers le calme, la flexibilité, vers l’intérieur, en ayant confiance que c’est la chose à faire dans le moment présent.

Beaucoup s’inquiètent de l’avenir de notre secteur. Pour notre part plus que jamais, nous croyons en l’avenir de la santé naturelle.
Ce que nous souhaitons à la suite de cette crise, c’est de voir nos membres actifs, disponibles et heureux de leurs rôles d’accompagnateur et d’éducateur en saines habitudes de vie. Nous croyons sincèrement que beaucoup de question pourront être résolues lorsque ce brouillard aura passé.

Nous croyons qu’au même titre que ce virus épargne la grande majorité des enfants, une fois que l’ombre se sera dissipée nous verrons que des milliers de jeunes pousses ont vu le jour, veulent grandir, se renforcir et trouver écho.

Ces jeunes pousses sont déjà visibles dans l’humanité sous forme de nouvelles tendances orientées vers la bonté et les saines habitudes collectivement responsables. Cela est réel et déjà palpable.
Nous croyons que nous, les naturothérapeutes, naturopathes et massothérapeutes trouverons une place toute particulière et sentirons notre utilité.

Alors ne nous décourageons pas : armons-nous de patience, soyons serein et montrons l’exemple de ce que signifie travailler dans le bon sens et l’avenir sera beau pour nous, nous en sommes certains.

Nous vous remercions de tout cœur et sommes toujours aussi fiers de vous représenter jour après jour.

L’équipe de l’association

 

05 Mai 2020

Chers membres,

Dans le cadre du déconfinement et de la réouverture, il est difficile de savoir à quelle catégorie de travailleurs nous appartenons en tant que thérapeute. La réponse est la suivante : nous nous situons dans la catégorie des soins personnels. Cette catégorie comprend les secteurs de la coiffure, de l’esthétique, de la massothérapie et des médecines alternatives complémentaires.

Il existe un comité sectoriel gouvernemental mandaté à l’encadrement de ce milieu.

Ce comité est Soins personnels Québec.

Soins personnels Québec a créé un comité tactique en collaboration avec la CNESST, la Santé publique et les association (dont la nôtre).

Ce comité est responsable de soulever les problèmes, de partager les bonnes pratiques et de trouver des solutions de prévention pour faire respecter les orientations de la santé publique et recommander des actions à mettre en œuvre dans les services de soins personnels.

Où en sont les démarches ?

Le comité tactique a travaillé sur deux aspects prioritaires 

1. Convaincre la CNESST de collaborer avec notre secteur

2. Proposer un guide et un plan de retour au travail

En date du 19 avril, la CNESST a contacté le comité tactique afin d’accepter une collaboration sur le dossier.

Le guide a été soumis et est maintenant en révision et on nous a informé qu’il devrait être prêt cette semaine.

Ce que cela signifie ?

L’implication directe de la CNESST signifie que vous allez pouvoir vous préparer à un éventuel retour au travail à l’aide de ce guide.

A-t-on une date pour la réouverture ?

Aucune date n’est encore précisée et le fait de recevoir le guide ne signifie pas l’ouverture du secteur. Il faudra attendre l’annonce officielle du gouvernement avant d’aller dans ce sens.

Que pouvons-nous faire pour nous préparer dès maintenant ?

Il existe déjà le Guide général des normes sanitaires en milieu de travail, disponible sur le site de la CNESST. L’autre guide à venir ajoutera des détails, mais la base se trouve déjà ici.

Offre de formation

Soins personnels Québec a créé une formation sur l'Hygiène & Salubrité donnée par une microbiologiste qui sera disponible vers la mi-mai avec attestation de participation pour vous informer adéquatement. Cette formation sera offerte gratuitement jusqu’à la fin juin. Après cette date, un frais de 6.00$ sera applicable.

Nous vous informerons dès qu’elle sera disponible.

 

21 avril 2020

Réajustement des recommandations

 

 

Il y a de cela quelques semaines nous avons contacté le gouvernement pour savoir si nous pouvions, selon nos compétences, fournir nos services respectifs en cas d’urgence.

La réponse que nous avions reçue était que oui, nous devions agir en ce sens.

Cependant, cette réponse que nous avons reçue n’a pas été annoncée publiquement et ne fut pas reprise par l’ensemble du gouvernement au niveau des recommandations officielles.

De ce fait, nous devons une fois de plus réajuster nos recommandations envers nos membres.

Voici notre nouvelle définition d'une intervention en cas d'urgence


À compter de ce jour, aucun thérapeute ne devrait offrir ses services en personne sauf dans le cas où il serait recruté par une instance du système de santé officiel, par ex. : hôpital, CHSLD, CLSC, clinique podiatrique, cabinet de médecine privé, etc..

Ceci, toujours dans le but de respecter les mesures de distanciation sociale et de protéger l’ensemble de la population ainsi que nos membres.

Nous vous remercions de votre collaboration et demeurons à votre écoute pour toutes demandes.

L’équipe de l’association

 

26 mars 2020

La nouvelle Prestation canadienne d’urgence

La prestation est de 2 000 $ par mois pour les quatre prochains mois pour les travailleurs qui sont privés de salaire en raison de la COVID-19. 

Le premier ministre annonce la création d’un programme « simplifié » d’aide financière : la Prestation canadienne d’urgence, issue de la fusion entre l’Allocation de soins d’urgence et de l’Allocation de soutien d’urgence, elles-mêmes crées la semaine passée.

Le gouvernement canadien offrira une prestation imposable de 2 000 $ par mois pendant quatre mois au maximum :

·         les travailleurs qui doivent cesser de travailler en raison de la COVID‑19 et qui n’ont pas accès à un congé payé ou à une autre forme de soutien du revenu;

·         les travailleurs qui sont malades, qui sont mis en quarantaine ou qui prennent soin d’une personne malade atteinte de la COVID‑19;

·         les parents travailleurs qui doivent rester à la maison sans salaire pour s’occuper d’enfants qui sont malades ou qui ont besoin de soins supplémentaires en raison des fermetures d’écoles et de garderies;

·         les travailleurs qui ont encore leur emploi, mais qui ne sont pas payés parce qu’il n’y a pas suffisamment de travail en ce moment et que leur employeur leur a demandé de ne pas venir travailler;

·         salariés et travailleurs autonomes, y compris les travailleurs à contrat, qui ne seraient pas admissibles par ailleurs à l’assurance-emploi.

 

 

La Prestation canadienne d’urgence sera accessible par l’intermédiaire d’un portail Web sécurisé dès le début du mois d’avril. Pour faire une demande, une ligne téléphonique automatisée et un numéro sans frais seront également mis à la disposition des demandeurs.

Les demandeurs commenceraient à recevoir leurs paiements de PCU dans les 10 jours suivant la présentation de leur demande. La prestation serait versée toutes les quatre semaines et serait offerte du 15 mars 2020 au 3 octobre 2020.

https://www.canada.ca/fr/ministere-finances/plan-intervention-economique/covid19-particuliers.html#nouvelle_prestation_canadienne_urgence

 

 

26 mars 2020

Clarification de nos recommandations

Il existe des cas exceptionnels nécessitant votre intervention. Nous en sommes conscients.

Nous avons contacté le gouvernement à cet effet et ils nous ont confirmé que si vous faites face à une personne dans le besoin immédiat et que vous possédez les qualifications pour intervenir, vous pouvez le faire. Nous sommes tous actuellement confrontés à une situation sans précédent. De ce fait, le point de vue du gouvernement ainsi que celui de l’association sont de suivre le gros bon sens, c’est-à-dire d’utiliser notre discernement.

Personne ne vous tiendra rigueur d’avoir réagi à une situation urgente.

Comprenez bien le sens de nos paroles et mesurez si oui ou non, votre intervention est essentielle. Il en va de notre responsabilité citoyenne en ces temps de crise dans lesquels les services de santé officiels sont débordés et ne répondent pas à la demande.

À titre de thérapeutes, nous avons confiance en votre jugement et vos décisions.

Nous vous demandons de porter une attention particulière à votre clientèle de personnes âgées qui font partie des plus vulnérables en ce moment. Prenez la bonne décision envers eux, soit de vous abstenir de rendez-vous pour les protéger d’un risque de contagion, soit de maintenir vos soins pour une situation d’urgence.  

Dans un deuxième temps, nous vous réitérons de consulter le guide autosoins qui vous permettra d’être guidé vis-à-vis des mesures d’hygiène et des actes possibles pour soulager vos clients. https://cdn-contenu.quebec.ca/cdn-contenu/sante/documents/Problemes_de_sante/19-210-30FA_Guide-autosoins_francais.pdf?1584985897

 

 

Le 24 mars 2020

Chers membres,

Suite à de nombreuses questions concernant le temps que dureront les recommandations, nous vous annonçons que tant que la distanciation sociale sera effective, nous allons continuer à aller dans ce sens. Donc il se pourrait que nous continuions à vous recommander de cesser vos activités jusqu’au mois de mai.

Par contre vous aurez droit à une aide financière qui sera disponible à compter du mois d’avril.
Tous les détails ne sont pas disponibles pour le moment mais voici ce qu’on peut lire sur le site de l’ARC :

Nouvelle allocation de soutien d’urgence
Pour les Canadiens qui perdent leur emploi ou qui sont confrontés à des heures de travail réduites en raison de la COVID-19, le gouvernement instaurera une allocation de soutien d’urgence mise à disposition par l’intermédiaire de l’ARC et qui fournira jusqu’à 5 milliards de dollars de soutien aux travailleurs qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi et qui sont frappés par le chômage.

Nous vous recommandons d’ouvrir votre dossier ARC dès maintenant pour pouvoir faire votre demande lorsque la prestation sera disponible.

Le code d’accès est votre clé pour accéder aux services en ligne sécurisés. Avant de pouvoir vous inscrire à MDSC (Mon Dossier Service Canada) avec un partenaire de connexion, vous devez avoir un code d’accès.

Vous pouvez demander un code d’accès de deux façons:

1. En ligne https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/services/mon-dossier/demande-code.html
Voici ce dont vous aurez besoin :

• votre numéro d’assurance sociale (NAS);
• le nom de famille de vos parents à la naissance;
• votre code postal si vous êtes résident canadien, ou votre pays de résidence si vous êtes résident étranger.

Activer votre JavaScript.

 


2. Par téléphone : Présentez une demande en appelant Service Canada au 1 800 277 9914 du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 heure locale.



Délai de réception du code d’accès
Service Canada vous donnera un code d’accès que vous devrez utiliser pour vous inscrire à MDSC.

En ligne :
Vous recevrez votre code d’accès par la poste dans un délai de 5 à 10 jours ouvrables.

Par téléphone :
Le représentant de Service Canada du service téléphonique vous informera du moment où vous recevrez votre code d’accès.


Finalement, voici le lien du tout nouveau Guide autosoins du gouvernement du Québec.
Ce guide est conçu pour prendre les meilleures décisions possible pour sa santé et celle de ses proches durant la pandémie de COVID-19. Il permet plus spécifiquement de connaître les meilleurs moyens de se protéger de la COVID-19, de prendre soin de soi ou de donner les soins de base à son entourage et de savoir où et quand consulter si l'on a besoin de soins de services.
Consulter le guide : https://cdn-contenu.quebec.ca/cdn-contenu/sante/documents/Problemes_de_sante/19-210-30FA_Guide-autosoins_francais.pdf?1584985897

 

Le 23 mars 2020

Combien d’argent et quand ?

Voici les deux mesures qui vous concernent en tant que travailleurs autonomes ayant perdu la majeure partie de vos revenus.

La première concerne tous les travailleurs autonomes ayant fait face à une perte de revenus et qui ne sont pas admissibles à l'assurance-emploi. 

1. Nouvelle Allocation de soutien d'urgence

Pour les Canadiens qui perdent leur emploi ou qui sont confrontés à des heures de travail réduites en raison de la COVID-19, le gouvernement instaurera une allocation de soutien d’urgence mise à disposition par l’intermédiaire de l’ARC et qui fournira jusqu’à 5 milliards de dollars de soutien aux travailleurs qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi et qui sont frappés par le chômage.

La deuxième comporte des critères spécifiques. Veuillez lire attentivement si votre situation y correspond.

2. Nouvelle Allocation de soins d’urgence

Le gouvernement du Canada a adopté l’instauration de l’Allocation de soins d’urgence, qui prévoit jusqu’à 900 $ aux deux semaines, pour une période maximale de 15 semaines. Cette prestation à montant fixe serait administrée par l’Agence du revenu du Canada (ARC) et offrirait un soutien du revenu aux personnes suivantes :

·         les travailleurs, y compris les travailleurs autonomes, qui sont mis en quarantaine en raison de la COVID-19 ou atteints de cette maladie, mais qui ne sont pas admissibles aux prestations de maladie de l’assurance-emploi;

·         les travailleurs, y compris les travailleurs autonomes, qui prennent soin d’un membre de la famille atteint de la COVID-19, par exemple un parent âgé, mais qui ne sont pas admissibles aux prestations de maladie de l’assurance-emploi;

·         les parents qui ont des enfants ayant besoin de soins ou de supervision à cause de la fermeture de leur école et qui ne sont pas en mesure de gagner un revenu d’emploi, qu’ils aient droit ou non à l’assurance-emploi.

La demande de prestation sera disponible à compter d’avril 2020, et les Canadiens devront attester qu’ils répondent aux critères d’admissibilité. Ils devront renouveler leur attestation d’admissibilité toutes les deux semaines. Les Canadiens disposeront de trois moyens pour faire la demande de prestation :

1.     11à l’aide du portail sécurité Mon dossier de l’ARC;

2.     22à l’aide de leur compte sécurisé Mon dossier Service Canada;

3.     33en téléphonant à un numéro sans frais doté d’un mécanisme de demande automatisé.

 

Le 17 mars 2020

Nous aimerions prendre un moment pour exhorter tous les professionnels des soins alternatifs à prendre l'initiative de contribuer à dissiper les mythes et la désinformation qui circulent sur la Covid-19 et la médecine naturelle.

Plus précisément, il faut faire savoir clairement aux autres - clients, collègues, fabricants - qu'il n'existe pas de vitamines, de minéraux, d'herbes, de nutriments ou d'autres produits naturels dont les essais cliniques sur l'homme ont montré qu'ils pouvaient prévenir ou traiter la Covid-19.

Bien que certains produits naturels sous forme de vitamines, minéraux, herbes et autres nutriments puissent contribuer à renforcer l'immunité, ces mesures ne doivent pas remplacer la distanciation sociale, la mise en quarantaine si nécessaire, ou toute autre recommandation faite par la santé publique en rapport avec le nouveau coronavirus et l'infection par Covid-19.

N'oubliez pas que même si le système immunitaire d'un individu est fort, ce dernier peut toujours être porteur et transmettre le virus. Bien que cette pandémie se développe rapidement, la prévalence des porteurs dans les communautés n'est actuellement pas connue.

Comme vous, nous nous préoccupons de la sécurité de nos communautés. 

Nous vous soutenons dans ce combat et nous ferons tout notre possible pour être une ressource de confiance.

 

Le 17 mars 2020

Chers membres,

S’appuyant sur les demandes claires de l’Agence de la Santé Publique du Canada (ASPC) ainsi que du gouvernement du Québec, le réseau ANPQ/ANQ/RMQ prend position en tant qu’organisation représentative du milieu de la santé alternative.
En conséquence, le CA du réseau recommande à l’ensemble de ses membres de reporter leurs activités jusqu’au 30 mars.

La propagation du Coronavirus doit être rapidement enrayée pour que chacun puisse reprendre ses activités, reprise que nous espérons à court terme. Pour cela, une action collective doit être engagée rapidement au tout début de la contagion.

« La situation sanitaire de la population prévaut sur la situation économique individuelle. »

Nous comptons sur votre compréhension et souhaitons vous rassurer.
Prenez soin de vous !
Soyons vigilants pour notre santé et notre sécurité, pour celles de nos proches et pour celles des autres !

Les activités de l'association
Conscients des difficultés et des questionnements de chacun, votre association continuera à suivre l’actualité et reste à votre écoute. Le service aux membres sera maintenu, par contre les bureaux physiques seront fermés jusqu'au 30 mars

Compensations financières
Nous vous invitons à consulter l’information gouvernementale pour savoir si vous êtes admissibles à une compensation dû à l’arrêt de vos activités.

L’Agence de la Santé Publique du Canada (ASPC) ainsi que le gouvernement du Québec vous recommandent de :
RESTER À LA MAISON ET ÉVITER LES CONTACTS AVEC LES AUTRES
Si vous répondez « oui » à une de ces questions ci-dessous :
1• Si vous faites de la fièvre et/ou toux
2• OU Vous êtes revenu de voyage au cours des 14 derniers jours ou une date ultérieure ou avez été en contact avec une personne atteinte d’une maladie respiratoire aiguë qui a voyagé (au cours des derniers 14 jours)
3• OU Vous avez été en contact étroit avec un cas confirmé ou probable du COVID-19
4• OU Vous avez été exposés en laboratoire à du matériel biologique qu’on savait contenir du COVID-19
5• OU Vous avez été exposé dans un lieu public ciblé
Veuillez d’abord communiquer avec Info Santé au 1-877-644-4545 ou le 811.

 

 

Le 14 mars 2020

Les services de l’association                                   

En cas de quarantaine obligatoire décrétée par le gouvernement, nous avons un plan de fonctionnement nous permettant d’assurer nos services de façon électronique.


Votre pratique
Nous vous rappelons que vous êtes en droit de refuser une consultation si vous avez des doutes quant à l’état de santé de votre client.

Consultations par Skype et par téléphone – autorisation globale
Compte tenu des récents événements et afin de diminuer au mieux les risques d’infection, tous les membres du réseau ANPQ-ANQ-RMQ, lorsque le type de soin le permet, sont autorisés à effectuer leurs consultations via une plateforme électronique ou par voie téléphonique.

Gouvernement du Canada - directives
Pour le moment, il n'existe aucun vaccin pour COVID-19 ni aucun produit de santé naturel autorisé pour traiter ou protéger contre COVID-19.
La majorité des personnes manifestant des symptômes légers se rétabliront d'elles-mêmes.
Source : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus/symptomes.html#t

Gouvernement du Québec - directives
M. Legault a rappelé aux Québécois l'importance de suivre attentivement les consignes et les mesures d'hygiène recommandées par la santé publique du Québec pour contrer le virus, soit de se laver les mains régulièrement avec du savon ainsi que de tousser et d'éternuer dans son coude. Un site Internet a été créé, www.québec.ca/coronavirus, pour regrouper l'ensemble de l'information. La ligne téléphonique 1 877 644-4545 est également en place. Finalement, le premier ministre a réitéré sa demande de protéger les personnes aînées de la COVID-19 et de ne pas se rendre dans les centres d'hébergement si l'on a le moindrement de symptômes semblables à ceux de la grippe.
Source : http://www.filinformation.gouv.qc.ca/Pages/Article.aspx?motsCles=coronavirus&listeThe=&listeReg=&listeDiff=&type=&dateDebut=2019-09-14&dateFin=2020-03-14&afficherResultats=oui&idArticle=2803129140

Aux employeurs
Si vous êtes employeur et que vous vous questionnez sur la manière de gérer la situation, nous vous référons à la firme Alepin Gauthier, qui ont à leur disposition des avocats en droit du travail disponibles et prêts à vous informer quant à vos droits et obligations ainsi qu’à élaborer un plan d’action. 450-681-3080

Coordonnées de contact


Document complémentaire