Retour

COVID-19

17 mars 2020

Vous trouverez ici tous les communiqués de l'association au sujet du Covid-19, du plus récent au plus ancien

 

 

 

26 mars 2020

La nouvelle Prestation canadienne d’urgence

La prestation est de 2 000 $ par mois pour les quatre prochains mois pour les travailleurs qui sont privés de salaire en raison de la COVID-19. 

Le premier ministre annonce la création d’un programme « simplifié » d’aide financière : la Prestation canadienne d’urgence, issue de la fusion entre l’Allocation de soins d’urgence et de l’Allocation de soutien d’urgence, elles-mêmes crées la semaine passée.

Le gouvernement canadien offrira une prestation imposable de 2 000 $ par mois pendant quatre mois au maximum :

  • les travailleurs qui doivent cesser de travailler en raison de la COVID‑19 et qui n’ont pas accès à un congé payé ou à une autre forme de soutien du revenu;
  • les travailleurs qui sont malades, qui sont mis en quarantaine ou qui prennent soin d’une personne malade atteinte de la COVID‑19;
  • les parents travailleurs qui doivent rester à la maison sans salaire pour s’occuper d’enfants qui sont malades ou qui ont besoin de soins supplémentaires en raison des fermetures d’écoles et de garderies;
  • les travailleurs qui ont encore leur emploi, mais qui ne sont pas payés parce qu’il n’y a pas suffisamment de travail en ce moment et que leur employeur leur a demandé de ne pas venir travailler;
  • salariés et travailleurs autonomes, y compris les travailleurs à contrat, qui ne seraient pas admissibles par ailleurs à l’assurance-emploi.

La Prestation canadienne d’urgence sera accessible par l’intermédiaire d’un portail Web sécurisé dès le début du mois d’avril. Pour faire une demande, une ligne téléphonique automatisée et un numéro sans frais seront également mis à la disposition des demandeurs.

Les demandeurs commenceraient à recevoir leurs paiements de PCU dans les 10 jours suivant la présentation de leur demande. La prestation serait versée toutes les quatre semaines et serait offerte du 15 mars 2020 au 3 octobre 2020.

https://www.canada.ca/fr/ministere-finances/plan-intervention-economique/covid19-particuliers.html#nouvelle_prestation_canadienne_urgence

 

26 mars 2020

Clarification de nos recommandations

Il existe des cas exceptionnels nécessitant votre intervention. Nous en sommes conscients.

Nous avons contacté le gouvernement à cet effet et ils nous ont confirmé que si vous faites face à une personne dans le besoin immédiat et que vous possédez les qualifications pour intervenir, vous pouvez le faire. Nous sommes tous actuellement confrontés à une situation sans précédent. De ce fait, le point de vue du gouvernement ainsi que celui de l’association sont de suivre le gros bon sens, c’est-à-dire d’utiliser notre discernement.

Personne ne vous tiendra rigueur d’avoir réagi à une situation urgente.

Comprenez bien le sens de nos paroles et mesurez si oui ou non, votre intervention est essentielle. Il en va de notre responsabilité citoyenne en ces temps de crise dans lesquels les services de santé officiels sont débordés et ne répondent pas à la demande.

À titre de thérapeutes, nous avons confiance en votre jugement et vos décisions.

Nous vous demandons de porter une attention particulière à votre clientèle de personnes âgées qui font partie des plus vulnérables en ce moment. Prenez la bonne décision envers eux, soit de vous abstenir de rendez-vous pour les protéger d’un risque de contagion, soit de maintenir vos soins pour une situation d’urgence.  

Dans un deuxième temps, nous vous réitérons de consulter le guide autosoins qui vous permettra d’être guidé vis-à-vis des mesures d’hygiène et des actes possibles pour soulager vos clients. https://cdn-contenu.quebec.ca/cdn-contenu/sante/documents/Problemes_de_sante/19-210-30FA_Guide-autosoins_francais.pdf?1584985897

Le 24 mars 2020

Chers membres,

Suite à de nombreuses questions concernant le temps que dureront les recommandations, nous vous annonçons que tant que la distanciation sociale sera effective, nous allons continuer à aller dans ce sens. Donc il se pourrait que nous continuions à vous recommander de cesser vos activités jusqu’au mois de mai.

Par contre vous aurez droit à une aide financière qui sera disponible à compter du mois d’avril.
Tous les détails ne sont pas disponibles pour le moment mais voici ce qu’on peut lire sur le site de l’ARC :

Nouvelle allocation de soutien d’urgence
Pour les Canadiens qui perdent leur emploi ou qui sont confrontés à des heures de travail réduites en raison de la COVID-19, le gouvernement instaurera une allocation de soutien d’urgence mise à disposition par l’intermédiaire de l’ARC et qui fournira jusqu’à 5 milliards de dollars de soutien aux travailleurs qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi et qui sont frappés par le chômage.

Nous vous recommandons d’ouvrir votre dossier ARC dès maintenant pour pouvoir faire votre demande lorsque la prestation sera disponible.

Le code d’accès est votre clé pour accéder aux services en ligne sécurisés. Avant de pouvoir vous inscrire à MDSC (Mon Dossier Service Canada) avec un partenaire de connexion, vous devez avoir un code d’accès.

Vous pouvez demander un code d’accès de deux façons:

1. En ligne https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/services/mon-dossier/demande-code.html
Voici ce dont vous aurez besoin :
• votre numéro d’assurance sociale (NAS);
• le nom de famille de vos parents à la naissance;
• votre code postal si vous êtes résident canadien, ou votre pays de résidence si vous êtes résident étranger.

Activer votre JavaScript.

 

2. Par téléphone : Présentez une demande en appelant Service Canada au 1 800 277 9914 du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 heure locale.



Délai de réception du code d’accès
Service Canada vous donnera un code d’accès que vous devrez utiliser pour vous inscrire à MDSC.

En ligne :
Vous recevrez votre code d’accès par la poste dans un délai de 5 à 10 jours ouvrables.

Par téléphone :
Le représentant de Service Canada du service téléphonique vous informera du moment où vous recevrez votre code d’accès.



Finalement, voici le lien du tout nouveau Guide autosoins du gouvernement du Québec.
Ce guide est conçu pour prendre les meilleures décisions possible pour sa santé et celle de ses proches durant la pandémie de COVID-19. Il permet plus spécifiquement de connaître les meilleurs moyens de se protéger de la COVID-19, de prendre soin de soi ou de donner les soins de base à son entourage et de savoir où et quand consulter si l'on a besoin de soins de services.
Consulter le guide : https://cdn-contenu.quebec.ca/cdn-contenu/sante/documents/Problemes_de_sante/19-210-30FA_Guide-autosoins_francais.pdf?1584985897
 

Le 23 mars 2020

Combien d’argent et quand ?

Voici les deux mesures qui vous concernent en tant que travailleurs autonomes ayant perdu la majeure partie de vos revenus.

 

La première concerne tous les travailleurs autonomes ayant fait face à une perte de revenus et qui ne sont pas admissibles à l'assurance-emploi. 

1. Nouvelle Allocation de soutien d'urgence

Pour les Canadiens qui perdent leur emploi ou qui sont confrontés à des heures de travail réduites en raison de la COVID-19, le gouvernement instaurera une allocation de soutien d’urgence mise à disposition par l’intermédiaire de l’ARC et qui fournira jusqu’à 5 milliards de dollars de soutien aux travailleurs qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi et qui sont frappés par le chômage.

 

La deuxième comporte des critères spécifiques. Veuillez lire attentivement si votre situation y correspond.

2. Nouvelle Allocation de soins d’urgence

Le gouvernement du Canada a adopté l’instauration de l’Allocation de soins d’urgence, qui prévoit jusqu’à 900 $ aux deux semaines, pour une période maximale de 15 semaines. Cette prestation à montant fixe serait administrée par l’Agence du revenu du Canada (ARC) et offrirait un soutien du revenu aux personnes suivantes :

  • les travailleurs, y compris les travailleurs autonomes, qui sont mis en quarantaine en raison de la COVID-19 ou atteints de cette maladie, mais qui ne sont pas admissibles aux prestations de maladie de l’assurance-emploi;
  • les travailleurs, y compris les travailleurs autonomes, qui prennent soin d’un membre de la famille atteint de la COVID-19, par exemple un parent âgé, mais qui ne sont pas admissibles aux prestations de maladie de l’assurance-emploi;
  • les parents qui ont des enfants ayant besoin de soins ou de supervision à cause de la fermeture de leur école et qui ne sont pas en mesure de gagner un revenu d’emploi, qu’ils aient droit ou non à l’assurance-emploi.

La demande de prestation sera disponible à compter d’avril 2020, et les Canadiens devront attester qu’ils répondent aux critères d’admissibilité. Ils devront renouveler leur attestation d’admissibilité toutes les deux semaines. Les Canadiens disposeront de trois moyens pour faire la demande de prestation :

  1. 1à l’aide du portail sécurité Mon dossier de l’ARC;
  2. 2à l’aide de leur compte sécurisé Mon dossier Service Canada;
  3. 3en téléphonant à un numéro sans frais doté d’un mécanisme de demande automatisé.

 

Le 17 mars 2020

 

Nous aimerions prendre un moment pour exhorter tous les professionnels des soins alternatifs à prendre l'initiative de contribuer à dissiper les mythes et la désinformation qui circulent sur le Covid-19 et la médecine naturelle.

Plus précisément, il faut faire savoir clairement aux autres - patients, collègues, fabricants - qu'il n'existe pas de vitamines, de minéraux, d'herbes, de nutriments ou d'autres médicaments naturels dont les essais cliniques sur l'homme ont montré qu'ils pouvaient prévenir ou traiter le Covid-19.

Bien que certains médicaments naturels sous forme de vitamines, minéraux, herbes et autres nutriments puissent contribuer à renforcer l'immunité, ces mesures ne doivent pas remplacer la distanciation sociale, la mise en quarantaine si nécessaire, ou toute autre recommandation faite par les Centres de contrôle et de prévention des maladies en rapport avec le nouveau coronavirus et l'infection par Covid-19.

N'oubliez pas que même si le système immunitaire d'un individu est fort, ce dernier peut toujours être porteur et transmettre le virus. Bien que cette pandémie se développe rapidement, la prévalence des porteurs dans les communautés n'est actuellement pas connue.

Comme vous, nous nous préoccupons de la sécurité de nos communautés. 

Nous vous soutenons dans ce combat et nous ferons tout notre possible pour être une ressource de confiance.

Le 17 mars 2020

Chers membres,

S’appuyant sur les demandes claires de l’Agence de la Santé Publique du Canada (ASPC) ainsi que du gouvernement du Québec, le réseau ANPQ/ANQ/RMQ prend position en tant qu’organisation représentative du milieu de la santé alternative.
En conséquence, le CA du réseau recommande à l’ensemble de ses membres de reporter leurs activités jusqu’au 30 mars.

La propagation du Coronavirus doit être rapidement enrayée pour que chacun puisse reprendre ses activités, reprise que nous espérons à court terme. Pour cela, une action collective doit être engagée rapidement au tout début de la contagion.

« La situation sanitaire de la population prévaut sur la situation économique individuelle. »

Nous comptons sur votre compréhension et souhaitons vous rassurer.
Prenez soin de vous !
Soyons vigilants pour notre santé et notre sécurité, pour celles de nos proches et pour celles des autres !

Les activités de l'association
Conscients des difficultés et des questionnements de chacun, votre association continuera à suivre l’actualité et reste à votre écoute. Le service aux membres sera maintenu, par contre les bureaux physiques seront fermés jusqu'au 30 mars

Compensations financières
Nous vous invitons à consulter l’information gouvernementale pour savoir si vous êtes admissibles à une compensation dû à l’arrêt de vos activités.

L’Agence de la Santé Publique du Canada (ASPC) ainsi que le gouvernement du Québec vous recommandent de :
RESTER À LA MAISON ET ÉVITER LES CONTACTS AVEC LES AUTRES
Si vous répondez « oui » à une de ces questions ci-dessous :
1• Si vous faites de la fièvre et/ou toux
2• OU Vous êtes revenu de voyage au cours des 14 derniers jours ou une date ultérieure ou avez été en contact avec une personne atteinte d’une maladie respiratoire aiguë qui a voyagé (au cours des derniers 14 jours)
3• OU Vous avez été en contact étroit avec un cas confirmé ou probable du COVID-19
4• OU Vous avez été exposés en laboratoire à du matériel biologique qu’on savait contenir du COVID-19
5• OU Vous avez été exposé dans un lieu public ciblé
Veuillez d’abord communiquer avec Info Santé au 1-877-644-4545 ou le 811.

 

 

 

Le 14 mars 2020

Les services de l’association

En cas de quarantaine obligatoire décrétée par le gouvernement, nous avons un plan de fonctionnement nous permettant d’assurer nos services de façon électronique.

Votre pratique
Nous vous rappelons que vous êtes en droit de refuser une consultation si vous avez des doutes quant à l’état de santé de votre client.

Consultations par Skype et par téléphone – autorisation globale
Compte tenu des récents événements et afin de diminuer au mieux les risques d’infection, tous les membres du réseau ANPQ-ANQ-RMQ, lorsque le type de soin le permet, sont autorisés à effectuer leurs consultations via une plateforme électronique ou par voie téléphonique.

Gouvernement du Canada - directives
Pour le moment, il n'existe aucun vaccin pour COVID-19 ni aucun produit de santé naturel autorisé pour traiter ou protéger contre COVID-19.
La majorité des personnes manifestant des symptômes légers se rétabliront d'elles-mêmes.
Source : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus/symptomes.html#t

Gouvernement du Québec - directives
M. Legault a rappelé aux Québécois l'importance de suivre attentivement les consignes et les mesures d'hygiène recommandées par la santé publique du Québec pour contrer le virus, soit de se laver les mains régulièrement avec du savon ainsi que de tousser et d'éternuer dans son coude. Un site Internet a été créé, www.québec.ca/coronavirus, pour regrouper l'ensemble de l'information. La ligne téléphonique 1 877 644-4545 est également en place. Finalement, le premier ministre a réitéré sa demande de protéger les personnes aînées de la COVID-19 et de ne pas se rendre dans les centres d'hébergement si l'on a le moindrement de symptômes semblables à ceux de la grippe.
Source : http://www.filinformation.gouv.qc.ca/Pages/Article.aspx?motsCles=coronavirus&listeThe=&listeReg=&listeDiff=&type=&dateDebut=2019-09-14&dateFin=2020-03-14&afficherResultats=oui&idArticle=2803129140

Aux employeurs
Si vous êtes employeur et que vous vous questionnez sur la manière de gérer la situation, nous vous référons à la firme Alepin Gauthier, qui ont à leur disposition des avocats en droit du travail disponibles et prêts à vous informer quant à vos droits et obligations ainsi qu’à élaborer un plan d’action. 450-681-3080